La loi de 2005

LA LOI DU 11 FÉVRIER 2005 : POUR UNE MEILLEURE ÉGALITÉ DES CHANCES

AREPSHA, association gestionnaire du CREPSE

Par l’intermédiaire d’une politique inclusive conforme à la loi nationale du 11 février 2005, le CREPSE œuvre pour l’égalité des droits et des chances, la citoyenneté et la pleine intégration à la Cité des personnes en situation de handicap.

“Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation de la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant”.

Tout établissement ou collectivité de plus de 20 salariés est soumis à l’obligation légale d’employer l’équivalent de 6 % de travailleurs handicapés.
Par les moyens que le CREPSE met en œuvre, auprès de ses usagers puis aux côtés des employeurs, il contribue pleinement au principe d’inclusion.
L’enjeu est de développer une démarche volontariste d’emploi des personnes en situation de handicap