Le statut de stagiaire de la formation professionnelle

Le statut de stagiaire de la formation professionnelle au CREPSE

AREPSHA, association gestionnaire du CREPSE

> UNE FORMATION GRATUITE POUR LE STAGIAIRE
Financée par les organismes d’Assurance Maladie (CPAM, MSA, RSI), le coût de la formation en Centre de Rééducation Professionnelle est entièrement pris en charge pour le stagiaire.

> UNE FORMATION RÉMUNÉRÉE dans le cadre de la Rééducation Professionnelle, avec orientation de la MDPH.
Le stagiaire bénéficie d’une rémunération mensuelle assurée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP), via le Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes. Le montant net de ces rémunérations peut être compris entre 652,02 € (minimum) et 1932,52 € (maximum). Cette rémunération est calculée par l’ASP sur  présentation de justificatifs précis.
Toutes les modalités seront communiquées à votre entrée par le Service Admission du CREPSE.

> RENSEIGNEZ-VOUS !
Pendant la formation du stagiaire, les allocations chômages (ARE, ASS) sont suspendues.
Concernant toutes les autres ressources (Allocation Adulte Handicapé-AAH, pension d’invalidité, etc.), le CREPSE conseille au stagiaire de se renseigner directement auprès de l’organisme versant cette ressource (CAF, CPAM, etc.) pour connaître les éventuelles répercussions liées à son entrée en formation (diminution, cumul, etc.).

> HÉBERGEMENT ET RESTAURATION SUR PLACE
L’hébergement est gratuit pour les stagiaires de la rééducation professionnelle domiciliés à plus de 25 kilomètres de l’établissement, car financé par l’Assurance Maladie.
La restauration, à votre charge est à tarif préférentiel. Elle est possible 5 jours sur 7, matin, midi et soir.

> TRANSPORT
Si vous êtes domicilié à plus de 25 kilomètres du CRP, votre trajet d’entrée et de sortie de stage est défrayé sur la base du tarif SNCF 2ème classe.

> DROITS ET OBLIGATIONS
Les personnes ayant le statut de stagiaires de la formation professionnelle, rémunérées par l’ASP (Agence de Service et de Paiement), ont les mêmes droits et obligations que les salariés. En effet le code du travail s’applique.