TĂ©moignages

>>> Stéphane BOUVIER, usager du CREPSE et ancien stagiaire en Préorientation, Préparatoire et formation Conseiller Relation Client à Distance, témoigne :

Si vous êtes un ancien stagiaire ou un usager actuel du CREPSE et que vous souhaitez témoigner, faire partager l’expérience que vous avez vécue au sein de notre établissement, et le parcours qui s’en est suivi, merci de contacter le service communication au 04 77 57 54 05.

PrĂ©paratoire Ă  la qualification et Ă  l’emploi

Centre de RĂ©Ă©ducation Professionnelle de Saint-Etienne

> TITRE : Préparatoire à la formation et à la qualification
> DUREE ET RYTHME : Parcours individualisĂ© de 3 mois –  PossibilitĂ© d’étendre l’action jusqu’à 4 mois si besoin de rĂ©aliser un ou des stage(s) en entreprise.
> HORAIRES : Du lundi 8 heures au vendredi 12 heures sauf fermetures de l’établissement. Possibilité d’hébergement et de restauration sur place en internat, y compris le week-end.
> ADMISSIONS : Entrées et sorties permanentes, 10 stagiaires en rééducation professionnelle.

> PRESENTATION :
La formation prĂ©paratoire consiste en une remise Ă  niveau sur les compĂ©tences clĂ©s dĂ©finies par l’Union EuropĂ©enne et nĂ©cessaires pour l’entrĂ©e en formation qualifiante ou pour un accès direct Ă  l’emploi. Les compĂ©tences clĂ©s en tant que connaissances, aptitudes et attitudes appropriĂ©es Ă  chaque contexte sont fondamentales pour chaque individu dans une sociĂ©tĂ© fondĂ©e sur la connaissance. Elles comportent une valeur ajoutĂ©e au marchĂ© du travail, Ă  la cohĂ©sion sociale et Ă  la citoyennetĂ© active en apportant flexibilitĂ© et adaptabilitĂ©, satisfaction et motivation. Elles devraient ĂŞtre acquises par tous et relèvent de l’Ă©ducation et de la formation tout au long de la vie.
La préparatoire se concentre autour d’une progression pédagogique dans les matières suivantes : français, mathématiques, informatique et dynamique de recherche d’emploi.

> DEBOUCHES :
Les objectifs pour lesquels l’entrée en Préparatoire a été validée par la CDAPH constituent les objectifs de sortie.

> OBJECTIFS PEDAGOGIQUES :
Les objectifs pédagogiques de la formation sont déterminés en fonction du niveau initial de l’apprenant et des prérequis nécessaires pour la réalisation de son projet :
– Dynamiser les capacitĂ©s intellectuelles
– Actualiser les connaissances gĂ©nĂ©rales et professionnelles
– AcquĂ©rir les notions nĂ©cessaires pour aborder une formation en fonction de son niveau
– DĂ©couvrir le futur mĂ©tier ou le monde de l’entreprise par la rĂ©alisation de stage d’observation

> CONTENU DE LA FORMATION :
Le parcours d’apprentissage est établi en fonction du projet professionnel envisagé. Mais il se situe toujours au travers des compétences clés définies par l’Union Européenne :
– la communication dans la langue maternelle qui est la facultĂ© d’exprimer et d’interprĂ©ter des concepts, pensĂ©es, sentiments, faits et opinions oralement et par Ă©crit (Ă©couter, parler, lire et Ă©crire), et d’avoir des interactions linguistiques appropriĂ©es et crĂ©atives dans toutes les situations de la vie sociale et culturelle ;
– la compĂ©tence mathĂ©matique et les compĂ©tences de base en sciences et technologies. La compĂ©tence mathĂ©matique est l’aptitude Ă  dĂ©velopper et appliquer un raisonnement mathĂ©matique en vue de rĂ©soudre divers problèmes de la vie quotidienne, l’accent Ă©tant mis sur le raisonnement, l’activitĂ© et le savoir. Les compĂ©tences de base en sciences et technologies renvoient Ă  la maĂ®trise, Ă  l’emploi et Ă  l’application des connaissances et mĂ©thodologies servant Ă  expliquer le monde de la nature. Elles supposent une comprĂ©hension des changements liĂ©s Ă  l’activitĂ© humaine et Ă  la responsabilitĂ© de tout individu en tant que citoyen ;
– la compĂ©tence numĂ©rique qui implique l’usage sĂ»r et critique des technologies de la sociĂ©tĂ© de l’information (TSI) et, donc, la maĂ®trise des technologies de l’information et de communication (TIC) ;
– apprendre Ă  apprendre liĂ©e Ă  l’apprentissage, Ă  la capacitĂ© Ă  entreprendre et organiser soi-mĂŞme un apprentissage Ă  titre individuel ou en groupe, selon ses propres besoins, Ă  avoir conscience des mĂ©thodes et des offres ;
– les compĂ©tences sociales et civiques. La compĂ©tence sociale renvoie aux compĂ©tences personnelles, interpersonnelles et interculturelles ainsi qu’Ă  toutes les formes de comportement d’un individu pour participer de manière efficace et constructive Ă  la vie sociale et professionnelle. Elle correspond au bien-ĂŞtre personnel et collectif. La comprĂ©hension des codes de conduite et des usages des diffĂ©rents environnements dans lesquels l’individu Ă©volue est essentielle. Par ses compĂ©tences civiques, notamment sa connaissance des notions et structures sociales et politiques (dĂ©mocratie, justice, Ă©galitĂ©, citoyennetĂ© et droits civils), un individu peut assurer une participation civique active et dĂ©mocratique ;
– l’esprit d’initiative et d’entreprise qui consiste en la capacitĂ© de passer des idĂ©es aux actes. Il suppose crĂ©ativitĂ©, innovation et prise de risques, ainsi que la capacitĂ© de programmer et de gĂ©rer des projets en vue de la rĂ©alisation d’objectifs. L’individu est conscient du contexte dans lequel s’inscrit son travail et est en mesure de saisir les occasions qui se prĂ©sentent. Il est le fondement de l’acquisition de qualifications et de connaissances plus spĂ©cifiques dont ont besoin tous ceux qui crĂ©ent une activitĂ© sociale ou commerciale ou qui y contribuent. Cela devrait inclure la sensibilisation aux valeurs Ă©thiques et promouvoir la bonne gouvernance ;
– la sensibilitĂ© et l’expression culturelles qui implique la conscience de l’importance de l’expression crĂ©atrice d’idĂ©es, d’expĂ©riences et d’Ă©motions sous diverses formes (musique, arts du spectacle, littĂ©rature et arts visuels).
Ces compĂ©tences clĂ©s sont interdĂ©pendantes les unes des autres et l’accent est mis, pour chacune d’elles, sur la rĂ©flexion critique, la crĂ©ativitĂ©, l’initiative, la rĂ©solution de problèmes, l’Ă©valuation des risques, la prise de dĂ©cision et la gestion constructive des sentiments.

> DEROULEMENT :
Il s’agit d’un parcours individualisé soutenu par un accompagnement personnalisé. Le parcours est défini en accord avec l’usager afin de déterminer ses besoins au regard des objectifs qu’il vise.
Ainsi concrètement, en Préparatoire à la qualification et à l’emploi au CREPSE :
En mathématiques, des thématiques sont proposées dans le cadre de progression pédagogique de niveau V bis et V, allant de la numération et des 4 opérations aux fonctions, en passant par les pourcentages…
En français, vocabulaire, conjugaison, orthographe, grammaire sont proposés pour élargir les connaissances de l’apprenant. Les contenus travaillés correspondent aux prérequis de niveau V, IV.
En informatique, les logiciels Word, Excel et la navigation Internet sont au programme.
Les compétences transverses permettent in fine la possibilité de se présenter lors d’un recrutement doté de tous les outils de la Dynamique de recherche d’emploi. Mieux se connaître pour mieux communiquer, se mettre en valeur et savoir se présenter constitue le premier socle des ateliers proposés. Le second aide à la préparation à l’emploi à travers des méthodologies (CV, lettre de motivation, entretien).
Possibilité d’effectuer un ou plusieurs stages en entreprise(s).

> METHODES ET MOYENS PEDAGOGIQUES PERSONNALISES :
Trois méthodes pédagogiques sont mises en œuvre pour travailler les compétences clés.
– Les temps de libre accès aux ressources permettent Ă  chacun de se centrer sur des points de vigilance personnels, sur sa progression individuelle, sur ses objectifs Ă  atteindre.
– Les temps d’ateliers sont l’occasion d’aborder des situations d’apprentissage, de rĂ©flexion et de partage en groupe.
-Les temps d’objectif personnel mettent l’apprenant en situation d’autonomie, de gestion d’échéance, de recherches d’informations dans le cadre de travaux guidés.
Tout au long du parcours, l’apprenant bénéficie d’un accompagnement personnalisé avec un référent de parcours.
L’accompagnement est également assuré par une équipe pluridisciplinaire  (Médecin, psychologue, ergonome, chargées d’insertion, formateurs généralistes et techniques, etc.)
Le plateau de Préparatoire est équipé d’une salle informatique, de deux salles de formation et d’un téléphone.
Egalement à disposition des stagiaires : différents plateaux aménagés de l’établissement avec salles équipées selon les besoins des différents ateliers pédagogiques et de développement personnel proposés.

> PUBLIC :
Adulte homme et femme de plus de 18 ans bénéficiant de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), orienté sur un parcours de rééducation professionnelle en Préparatoire par la MDPH ou engagé dans un dispositif de formation continue.
Cette action s’adresse à toute personne qui aurait besoin de bénéficier d’une remise à niveau dans les savoirs de base. L’objectif  peut consister en une remise à niveau en vue d’une formation qualifiante, en une préparation à  des sélections en vue d’une entrée en formation,  en une préparation à un concours de niveau V ou IV, en une reprise de confiance en soi avant une recherche directe d’emploi – si l’emploi est ciblé –, ou en une démarche d’orientation.

> PREREQUIS ET APTITUDES :
La maîtrise des bases de l’écriture et de la lecture en français permettent un travail cohérent de remise à niveau.

> STATUT DE LA PERSONNE :
Qu’il soit encore en activité professionnelle, salarié en arrêt maladie ou demandeur d’emploi, l’usager dispose du statut de stagiaire de la formation professionnelle.
Le coût de la formation est pris en charge par les organismes d’Assurance Maladie. La rémunération mensuelle du stagiaire est assurée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP). Autres financements possibles.

> MODALITES D’ADMISSION ET CONDITIONS D’INSCRIPTION :
Le stagiaire doit bénéficier d’une orientation prononcée par la MDPH et donc disposer de la notification de la décision de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) afin d’intégrer le dispositif.
Pour les autres usagers en formation continue, et donc hors Rééducation professionnelle, les conditions d’admission sont fonction du dispositif dans lequel ils s’intègrent.

> PROFILS DES INTERVENANTS :
La Préparatoire fonctionne au sein d’un Centre Ressources Compétences Clés. Il est animé par une douzaine de professionnels spécialisés.
Une équipe de formateurs généralistes propose des activités permettant le développement de compétences identifiées par l’Union Européenne relevant de la maîtrise de la communication écrite et orale dans la langue française, des compétences numériques, de la culture mathématique  et des compétences de base en science et technologie.
Une équipe de chargées d’insertion professionnelle accompagne le stagiaire dans ses démarches vers l’emploi durant la totalité de son parcours.

> EVALUATION ET VALIDATION :
Un positionnement de connaissances est réalisé à l’entrée en Préparatoire. Il s’agit d’effectuer la photo initiale des connaissances en français, mathématique et informatique.
A mi-parcours, un bilan intermédiaire permet de mesurer la progression, de cibler les apprentissages restant à effectuer, de mettre en évidence les point de vigilance à retravailler.
En toute fin de parcours, une évaluation des apprentissages est effectuée.
Une attestation de stage est délivrée en fin de parcours à l’usager.
Un bilan du stage est remis à l’intéressé, ainsi qu’à la MDPH.

> SERVICES :
L’organisation de notre établissement en pôles de compétences favorise l’individualisation des parcours et offre aux  usagers un accompagnement pédagogique, administratif, médical, psychologique et social performant car pluridisciplinaire, et enfin l’accès à tous les services en fonction des besoins identifiés :
– Ateliers pĂ©dagogiques et de dĂ©veloppement personnel ;
– Centre ressources compĂ©tences-clĂ©s ;
– Entretiens individuels
– Travaux de groupe
– Bilans rĂ©guliers
– Temps d’accompagnements vers l’insertion professionnelle
– Alternance entre formation et pĂ©riodes en entreprises
– Service de documentation (formations, mĂ©tiers, handicaps, marchĂ© du travail, etc.)
– PossibilitĂ© d’amĂ©nagement de poste de travail si nĂ©cessaire (plateforme ergonomique).
Un self d’une centaine de couverts est à la disposition des stagiaires pour la restauration, ainsi qu’un hébergement individuel de soixante chambres, plusieurs étant en outre équipées pour l’accueil de personnes à mobilité réduite.
Loisirs : plusieurs espaces de détente (avec accès Internet, jeux et télévision) existent. Cadre de vie reposant et arboré, à quelques minutes du centre-ville de Saint-Etienne mais également de la campagne.