Version revue et enrichie de la brochure de l’AREPSHA-CREPSE

Il s’agissait de l’un des gros chantiers de ce premier semestre 2015 : revoir intĂ©gralement le contenu de la brochure de l’AREPSHA-CREPSE, d’une part pour l’actualiser, et d’autre part pour enrichir la prĂ©cĂ©dente version qui comportait dĂ©jĂ  28 pages. Depuis juin 2015, la nouvelle mouture en comporte dĂ©sormais 32 et fait office de vĂ©ritable guide.

L’ensemble des textes ont Ă©tĂ© revus, corrigĂ©s et rĂ©actualisĂ©s, sans compter l’apparition de nouveaux visuels qui sont venus enrichir le document et quatre pages ont donc Ă©tĂ© ajoutĂ©es avec l’ajout de thĂ©matiques importantes : la labellisation APP (Atelier de PĂ©dagogie PersonnalisĂ©e), le Dispositif 3A, l’alternance, la formation Agent Technique de DĂ©chèterie, le nouveau projet d’Ă©tablissement en cours d’Ă©laboration, les formations de droit commun proposĂ©es aux employeurs, l’Ă©valuation externe, etc.

Et vous trouverez en page 29 un schĂ©ma reprĂ©sentant l’organisation des dispositifs de formation au sein de l’AREPSHA-CREPSE ou comment comprendre en un coup d’oeil l’éventail des possibilitĂ©s qu’offre notre Ă©tablissement. Il Ă©tait rĂ©clamĂ© depuis longtemps, le voilĂ  !

Pour consulter la brochure en PDF basse définition, merci de cliquer ICI

Bonne lecture !

Les usagers découvrent les coulisses de l’entreprise Thalès-Angénieux

C’est un poids-lourd de l’optique qu’une dizaine d’usagers de notre établissement, encadrés par trois accompagnateurs, ont eu la chance de visiter vendredi 19 septembre 2014 pendant près de trois heures. Une immersion dans les coulisses d’une entreprise à la pointe de la technologie qui a pourtant su conserver son savoir-faire historique dépendant principalement de la main de l’homme.

Au point culminant de Saint-Héand (700 mètres), un petit village du département de la Loire (42), se dresse fièrement l’entreprise Angénieux, marque du groupe national et international Thalès.

Depuis près de 80 ans, ce fabricant d’optiques de précision s’est forgé une solide renommée qui dépasse aisément les frontières ligériennes et ce sont ainsi tous les procédés de fabrication, des produits d’exception et des femmes et des hommes passionnés que les usagers du CREPSE ont pu découvrir au fil d’une riche matinée. Matinée rythmée par un accueil des plus chaleureux dans toutes les parties de cette entreprise forte de 400 collaborateurs qui a fait de l’optique, des lentilles et des jumelles de vision nocturne pour une utilisation par toutes les armées du monde ses produits phares.

C’est ce large éventail qui fait toute l’originalité de cette entreprise qui fabrique aussi bien les meilleurs objectifs du monde pour la production cinématographique et audiovisuelle que des jumelles affiliées à des armes de guerre, ce qui explique que 70% de son chiffre d’affaires est effectué à l’étranger.

Des produits de très haute technologie

Au cours de cette visite particulièrement instructive, la douzaine de visiteurs du CREPSE s’est laissée guider dans tous les couloirs et ateliers de fabrication où, étonnamment, bien qu’industrialisées, les chaînes de montage, d’assemblage et de réglage laissent une part prépondérante à l’action manuelle et à la dextérité des salariés. Que ce soit pour le polissage des lentilles, le fraisage, la gravure et bien sûr les réglages et bilans finaux qui se jouent parfois à un micron voire moins. Sans oublier la fabrication des jumelles de vision nocturne, à infrarouges, capables de détecter une source de chaleur dans la nuit.

Chaque petit « joujou » – objectif ou paire de jumelles – qui quitte les murs de Saint-Héand vaut plusieurs dizaines de milliers d’euros. D’où la sécurité quasi-militaire qui règne à l’intérieur du site, autant pour la sécurité de tous que pour la confidentialité autour des produits. Car aux dires même des représentants de Thalès-Angénieux, si l’entreprise a toutes les contraintes d’une société de haute technologie, elle a conservé un savoir-faire quasi-artisan.

Et la meilleure preuve en est que de nombreux salariĂ©s de Thalès rencontrĂ©s occupent des postes après une formation interne de premier plan et un recrutement plus basĂ© sur les aptitudes, le savoir-ĂŞtre et les habiletĂ©s que sur les diplĂ´mes. Car ce que recherche Thalès-AngĂ©nieux, ce sont avant tout des talents. Et il en faut pour produire des articles Ă  haute valeur ajoutĂ©e qui se doivent d’être irrĂ©prochables. Le nettoyage des lentilles, leur polissage ou l’ultime rĂ©glage des objectifs en sont les exemples les plus parlants, qui ont d’ailleurs vĂ©ritablement Ă©poustouflĂ©s les usagers du CREPSE. Et quand on sait qu’AngĂ©nieux remplit très largement son obligation d’emploi de personnes en situation de handicap Ă  hauteur de 9,6%, on ne peut que souligner son investissement dans le domaine et sa rĂ©ussite.

Changer les a priori sur des secteurs d’activitĂ©

Après la salvatrice visite d’Orange fin 2013, c’est Ă  n’en pas douter une visite qui aura Ă©tĂ© riche d’enseignements sur des mĂ©tiers technique et dans une branche professionnelle qui paraissait inaccessible pour certains et qui pourrait bien finalement avoir suscitĂ© des vocations après avoir dĂ©couvert la rĂ©alitĂ© du monde du travail trop souvent empreinte de fausses reprĂ©sentations sur les postes et mĂ©tiers.

Toute l’Ă©quipe de l’AREPSHA-CREPSE remercie vivement l’entreprise Thalès-AngĂ©nieux pour la qualitĂ© de son accueil.

20140919_08565620140919_085648

Forum handicap et emploi : quels chemins possibles ?

Toutes les structures actrices du handicap sur le territoire RhĂ´ne-Alpes, dont l’AREPSHA-CREPSE, seront prĂ©sentes le jeudi 15 mai Ă  la Maison de l’emploi de Saint-Étienne pour un grand forum d’information.

Affiche A3OrganisĂ© dans le cadre de la quinzaine « Ville en partage », cet Ă©vĂ©nement a pour principal objectif de donner l’ensemble des clĂ©s en matière d’orientation, de formation, de reconversion et d’insertion professionnelle aux personnes en situation de handicap.

> Les professionnels vous accueilleront sur leurs stands de 10 heures à midi et de 13h30 à 16h30. Entrée gratuite.
Maison de l’emploi et de la formation Loire sud, 18 avenue Augustin-DuprĂ©, Saint-Étienne.

Nous vous attendons nombreux !

Tous les feux sont au vert pour le grand projet de rénovation des bâtiments

Dans le cadre de son projet d’établissement 2010-2015, l’AREPSHA-CREPSE avait acté une vaste restructuration de ses bâtiments avec un début des travaux prévu dès 2015.

Ce projet, qui mobilisera de lourds moyens, vient de recevoir un soutien important avec l’acceptation dans sa totalitĂ© de son PAI (plan d’aide Ă  l’investissement) par la CNSA (Caisse nationale de solidaritĂ© pour l’autonomie des personnes âgĂ©es et des personnes handicapĂ©es).
Après l’annonce de la participation au projet de l’ARS (Agence RĂ©gionale de SantĂ©), la dernière condition pour la mise du projet est dĂ©sormais acquise.

L’AREPSHA-CREPSE va dès lors pouvoir engager la phase prĂ©-opĂ©rationnelle avec le lancement d’un concours d’architecte dans les premiers mois de cette annĂ©e 2014.
Un cahier des charges du concours, répondant aux exigences du code des marchés publics, sera mis en ligne dans les prochaines semaines.

L’annĂ©e 2014 s’ouvre donc sous les meilleurs auspices et l’ensemble de la direction et du personnel est heureux de vous faire partager ces avancĂ©es qui favoriseront Ă  la fois l’efficacitĂ© et la souplesse de travail, le confort et le bien-ĂŞtre de tous, en particulier des usagers, et garantiront la sĂ©curitĂ©. Sans oublier le gain d’Ă©nergie(s) et la performance en matière de dĂ©veloppement durable.

Appel d’offre : Ă©valuation externe

L’AREPSHA-CREPSE lance un appel d’offre restreint pour une demande de prestations concernant l’Ă©valuation externe des Ă©tablissements mĂ©dico-sociaux.

Si vous souhaitez rĂ©pondre Ă  cette consultation, envoyez votre offre avant le lundi 31 mars 2014 (17 heures) aux coordonnĂ©es qui se trouvent Ă  l’intĂ©rieur du cahier des charges ci-dessous :

Une sortie à la Rotonde pour ne pas perdre la mémoire

Fin octobre et mi-novembre 2013, une douzaine de stagiaires du CREPSE s’est rendue Ă  la Rotonde, centre de culture scientifique de l’École des Mines de Saint-Étienne, Ă  la dĂ©couverte de nos « mĂ©moires ».

Elle demeure aujourd’hui encore l’un des grands mystères de notre existence. Elle, c’est la mĂ©moire, dont le centre ressources compĂ©tences-clĂ©s du CREPSE se propose de percer les secrets grâce Ă  l’exposition « MĂ©moire/S » accueillie Ă  la Rotonde de Saint-Étienne du 7 octobre 2013 au 7 mars 2014. L’un des objectifs de cette exposition est de faire connaĂ®tre aux jeunes et moins jeunes les diffĂ©rentes mĂ©moires humaines qui existent (procĂ©durale, perceptive, de travail, Ă©pisodique et sĂ©mantique) et de tenter de les expliquer.

memoire_intri-2Trois visites pour les stagiaires du CREPSE ont ainsi été proposées en octobre et novembre, suivies d’un atelier « Jeux de mémoire ».

Des panneaux, des expĂ©riences ludiques avec manipulation, jeux, observations au microscope, explications, ainsi qu’un guidage rĂ©alisĂ© par les animateurs ont rendu cette exposition interactive et poussĂ© les visiteurs au questionnement et Ă  l’échange. Quelques heures pour tester et entraĂ®ner ses mĂ©moires en somme…

Tous les participants ont beaucoup apprécié l’aspect scientifique mis à la portée de tous qui constitue un excellent complément à l’apprentissage proposé au CREPSE.

L’opération sera renouvelée en février 2014.

Un CAP « Gestion des déchets et propreté urbaine » pour 2014

Le Centre de Formation des Apprentis « Les Mouliniers » et le Centre de Rééducation Professionnelle de Saint-Étienne (CREPSE) s’associent et sont fiers de vous présenter le projet de « CAP Gestion des déchets et propreté urbaine ».

La création du CAP « Gestion des déchets et propreté urbaine » émane d’une volonté commune du CFA « Les Mouliniers » et du CREPSE de proposer un diplôme d’avenir en adéquation avec le développement durable à toutes les personnes, jeunes ou adultes, en situation de handicap.

>>> DATE PRÉVISIONNELLE DE DÉMARRAGE DU DISPOSITIF : SEPTEMBRE 2014