JournĂ©e de lancement pour l’Ă©valuation externe

Choisi par l’AREPSHA-CREPSE pour rĂ©aliser son Ă©valuation externe en novembre prochain, le cabinet Geronto Services a rassemblĂ© l’ensemble des salariĂ©s de l’Ă©tablissement pour lui exposer le dĂ©roulement de ce bilan primordial.

C’est jeudi 25 septembre 2014 que l’AREPSHA-CREPSE a vĂ©ritablement lancĂ© sa campagne d’Ă©valuation externe en recevant le cabinet rhodanien Geronto Services. Par la voix de sa reprĂ©sentante et future Ă©valuatrice, Christelle Mortemousque, le cabinet a exposĂ© Ă  l’ensemble des salariĂ©s de l’Ă©tablissement la raison d’ĂŞtre de cette Ă©valuation externe et les conditions dans lesquelles elle serait rĂ©alisĂ©e les 3 et 4 novembre prochains.

ComplĂ©mentaire avec l’Ă©valuation interne

Portant sur les activités et la qualité des prestations des établissements et services visés à l’article L.312-1 du code de l’Action sociale et des familles (CASF), dont l’AREPSHA-CREPSE fait partie, l’évaluation externe porte de manière privilégiée sur la pertinence, l’impact et la cohérence des actions déployées, au regard d’une part des missions imparties, et d’autre part des besoins et attentes des populations accueillies. Les champs des évaluations externe et interne sont les mêmes afin d’assurer la complémentarité des analyses et de fait, pouvoir apprécier les évolutions et les effets des mesures prises pour l’amélioration continue du service rendu.

20140925_161639Pour réaliser leur évaluation externe, les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) doivent choisir des organismes habilités.C’est ainsi que le choix du comité de suivi de l’évaluation externe du CREPSE s’est porté, après un appel d’offre ayant réuni 18 dossiers de candidature, sur le cabinet rhodanien Geronto Service, certifié par l’ANESM depuis 2009.

35 recommandations de bonnes pratiques professionnelles

Durant deux journĂ©es, deux Ă©valuateurs de cette structure se rendront donc au CREPSE afin d’interroger l’Ă©tablissement dans son ensemble et les salariĂ©s en particulier sur leurs pratiques professionnelles, au regard notamment des 35 recommandations de bonnes pratiques professionnelles mises en place par l’ANESM (Agence nationale de l’Ă©valuation et de la qualitĂ© des Ă©tablissements et services sociaux et mĂ©dico-sociaux).

L’usager au cĹ“ur de la dĂ©marche

20140925_161614Ce qu’il faut principalement retenir, c’est que l’usager et son projet personnalisĂ©, son accueil au sein de la structure, l’hĂ©bergement et la restauration, les partenariats dĂ©veloppĂ©s avec les employeurs et la question des droits, de la bientraitance et de la prĂ©vention des risques seront au cĹ“ur des prĂ©occupations des Ă©valuateurs du cabinet Geronto Services.
SalariĂ©s et membres de la direction seront ainsi interrogĂ©s, ainsi que des usagers. Des volontaires parmi ceux prĂ©sents lors des prochaines rĂ©unions avec la direction seront d’ailleurs invitĂ©s Ă  se positionner si une participation au processus les intĂ©resse.

Outre le maintien total ou partiel de l’agrĂ©ment dĂ©livrĂ© par les autoritĂ©s de tutelle compĂ©tentes, l’Ă©valuation externe conditionne Ă©galement les orientations stratĂ©giques de l’Ă©tablissement en mettant en lumière ses points forts, des axes Ă  suivre, des constats et objectifs Ă  travailler par le biais de propositions et/ou prĂ©conisations.

L’Ă©valuation externe a lieu tous les sept ans.

Une journĂ©e portes ouvertes placĂ©e sous le signe de l’Ă©change

Le jeudi 20 mars 2014, l’AREPSHA-CREPSE a renouĂ© avec une belle tradition qui avait quelque peu disparu en organisant une journĂ©e portes ouvertes Ă  destination des professionnels et du grand public.

La journĂ©e s’est dĂ©roulĂ©e en deux temps avec, en matinĂ©e d’abord, plusieurs tables rondes entre professionnels qui se sont rĂ©vĂ©lĂ©es ĂŞtre un magnifique succès, tant en termes d’affluence qu’en matière d’intĂ©rĂŞt des informations transmises et dĂ©bats initiĂ©s. En effet, ce sont pas moins de 76 professionnels qui ont pu partager ces moments d’Ă©changes particulièrement riches, tant dans la forme que dans le fond.
Notre Ă©tablissement avait privilĂ©giĂ© la discussion informelle en prĂ©voyant quatre tables rondes aux thĂ©matiques bien identifiĂ©es : le dispositif de la RĂ©Ă©ducation Professionnelle, l’orientation et la formation professionnelle, la question de la compensation et de l’accompagnement du handicap, et l’insertion professionnelle, une finalitĂ©. Le tout animĂ© par Fabien Burlinchon, chargĂ© de communication Ă  l’AREPSHA-CREPSE.

Alain Fournier, prĂ©sident de l’AREPSHA, Marc Maisonny, dĂ©lĂ©guĂ© dĂ©partemental de la Loire et coordinateur du territoire de santĂ© Ouest Ă  l’Agence RĂ©gionale de SantĂ©, et Sophie Gardette, responsable de la cellule handicap Ă  la Direccte RhĂ´ne-Alpes, avaient au prĂ©alable accueilli avec brio l’ensemble des participants avec chacun un discours de bienvenue pour rappeler les orientations politiques choisies, l’intĂ©rĂŞt du dispositif pour l’ensemble des bĂ©nĂ©ficiaires et les perspectives Ă  venir.

Des thèmes riches et animés

Au fil des tables rondes se sont succĂ©dĂ© : StĂ©phane Cadet, membre de la cellule handicap Ă  la Direccte RhĂ´ne-Alpes, Pascale Lassablière, rĂ©fĂ©rente insertion professionnelle Ă  Maison Loire Autonomie et Catherine Thony, dĂ©lĂ©guĂ©e rĂ©gionale de la Fagerh pour le thème de la RĂ©Ă©ducation professionnelle ; Gilles Toninato, Monique Bendia, Katy Guimet, tous trois formateurs Ă  l’AREPSHA-CREPSE, et Isabelle Gery, directrice de Forez Entreprendre pour le thème de l’orientation et de la formation professionnelle ; Didier Depret, ergonome Ă  l’AREPSHA-CREPSE, Christine Bresselle, responsable adjointe Ă  la Carsat Loire, et les Docteurs Anna Mainsel (AREPSHA-CREPSE) et Luc Fontana (mĂ©decin du travail) pour le thème sur la compensation et l’accompagnement du handicap ; enfin, Sophie Gardette, Christiane Françon, du dispositif 3A de l’AREPSHA, Sophie Lendais, directrice de Cap emploi 42 et du Sameth 42, et StĂ©phane Bouvier, un ancien usager de notre Ă©tablissement pour le thème sur l’insertion professionnelle.

Les usagers partie prenante des visites guidées

En fin de matinĂ©e, Laure Bouvet-Mossaz, adjointe de direction et responsable des formations Ă  l’AREPSHA-CREPSE, a synthĂ©tisĂ© les dĂ©bats du jour et rappelĂ© l’importance des diffĂ©rents dispositifs de formation en guise de discours de clĂ´ture, sans manquer de remercier tous les partenaires et structures de leur prĂ©sence, avec des reprĂ©sentants de plusieurs grandes entreprises, de la Direccte, du Service Public de l’Emploi, de l’ARS, de nombreux centres de formation, de MDPH, de la Carsat, ou encore du milieu protĂ©gĂ© pour ne citer qu’eux tant la liste est longue.
Un apéritif et un buffet haut en couleur ont permis la poursuite des échanges dans la convivialité et la bonne humeur durant la pause méridienne.

Ensuite, l’après-midi, les professionnels dĂ©jĂ  prĂ©sents le matin ont pu poursuivre avec une visite guidĂ©e de l’Ă©tablissement, Ă  laquelle s’est jointe une trentaine de personnes issues du « grand public ». Toutes ont soulignĂ© la pertinence des dispositifs de formation et apprĂ©ciĂ© de pouvoir s’entretenir avec les professionnels et les usagers, qui ont parfaitement fait part de leur parcours respectif.

Une journĂ©e portes ouvertes qui a en tous les cas reçu de fort nombreux et sympathiques tĂ©moignages de satisfaction, ce qui laisse sans aucun doute prĂ©sager d’une reconduction de la formule pour l’annĂ©e prochaine et les suivantes, avec la volontĂ© toujours intacte de partager les pratiques professionnelles et d’offrir aux usagers une information la plus lisible possible sur notre Ă©tablissement et plus gĂ©nĂ©ralement la rĂ©Ă©ducation professionnelle.

>>> DĂ©couvrir toutes les photos de l’Ă©vĂ©nement sur notre page Facebook officielle

Tous les feux sont au vert pour le grand projet de rénovation des bâtiments

Dans le cadre de son projet d’établissement 2010-2015, l’AREPSHA-CREPSE avait acté une vaste restructuration de ses bâtiments avec un début des travaux prévu dès 2015.

Ce projet, qui mobilisera de lourds moyens, vient de recevoir un soutien important avec l’acceptation dans sa totalitĂ© de son PAI (plan d’aide Ă  l’investissement) par la CNSA (Caisse nationale de solidaritĂ© pour l’autonomie des personnes âgĂ©es et des personnes handicapĂ©es).
Après l’annonce de la participation au projet de l’ARS (Agence RĂ©gionale de SantĂ©), la dernière condition pour la mise du projet est dĂ©sormais acquise.

L’AREPSHA-CREPSE va dès lors pouvoir engager la phase prĂ©-opĂ©rationnelle avec le lancement d’un concours d’architecte dans les premiers mois de cette annĂ©e 2014.
Un cahier des charges du concours, répondant aux exigences du code des marchés publics, sera mis en ligne dans les prochaines semaines.

L’annĂ©e 2014 s’ouvre donc sous les meilleurs auspices et l’ensemble de la direction et du personnel est heureux de vous faire partager ces avancĂ©es qui favoriseront Ă  la fois l’efficacitĂ© et la souplesse de travail, le confort et le bien-ĂŞtre de tous, en particulier des usagers, et garantiront la sĂ©curitĂ©. Sans oublier le gain d’Ă©nergie(s) et la performance en matière de dĂ©veloppement durable.

L’Etat et les partenaires institutionnels, les financeurs

Le CREPSE remercie l’ensemble des financeurs et partenaires institutionnels du dispositif de la Rééducation Professionnelle qui définissent les grandes orientations politiques et stratégiques en matière de formation professionnelle des personnes en situation de handicap et contribuent à leur mise en œuvre :
> L’Etat et les ministères concernés
> L’Agence régionale de Santé
> La Direccte RhĂ´ne-Alpes
> Les organismes d’Assurance Maladie et de protection sociale
> Le Service Public de l’Emploi
> L’Agefiph
> Le Fiphfp
> Les Conseils régionaux et généraux