Présentation de l’Arepsha

Bientôt 50 ans d'actions pour l'AREPSHA, association gestionnaire du CREPSE

Association gestionnaire
AREPSHA (Association pour la Rééducation et la Promotion professionnelles et Sociale des Handicapés)
34 rue Pierre Copel – 42100 Saint-Étienne
Téléphone : 04 77 80 46 63  – FAX : 04 77 59 05 45
Email : accueil-association@arepsha.fr – Site Internet : www.arepsha.fr
Date de création : 17 août 1968
Entité juridique : Association loi 1901 reconnue d’intérêt général à caractère social.
Nom et qualité du représentant légal : Alain FOURNIER, président

faire_don


Établi
ssements gérés par l’association gestionnaire
> ÉTAPE Auvergne (ETAPE 43, ETAPE 63)
Chaumont Р43360 Vergongheon РT̩l : 04 71 76 99 00

> AREPSHA CREPSE
5 rue Auguste-Colonna – 42100 Saint-Étienne – Tél : 04 77 57 54 05

> AREPSHA AUTONOMIA (Samsah)
32, rue Pierre Copel – 42100 Saint-Étienne – Tél : 04 77 80 70 85

> AREPSHA Handicap Emploi 42 (Cap Emploi ; Sameth)
Handicap Emploi 42
17, rue de l’Apprentissage 42000 Saint-Étienne – Tél : 04 77 49 73 49

Depuis 50 ans l’AREPSHA offre une prise en compte globale des personnes en situation de handicap et leur intégration dans la société par :
> L’emploi
> La formation
> L’accompagnement médico-social
> L’accompagnement vers l’emploi et l’insertion professionnelle

2898 personnes* en situation de handicap prises en charge en 2012 (+8,38% par rapport à 2011)
Dans ce total, certaines personnes ont suivi plusieurs étapes mais n’ont pas été comptabilisées deux fois.
> 492 travailleurs handicapés salariés au sein de nos entreprises adaptées
> 47 personnes en milieu protégé
> 597 personnes en suivi médico-social
> 2681 personnes formées professionnellement
> 1078 personnes ont trouvé un emploi
> 311 personnes maintenues dans leur emploi

Historique

L'AREPSHA, l'engagement durable pour la réussite des personnes en situation de handicap

crepse_historique
Le CREPSE est un établissement de l’AREPSHA, association ligérienne née en 1968 dont la vocation est la lutte contre l’exclusion sociale des personnes en situation de handicap.
Cette vocation s’exprime dans la certitude que les personnes handicapées peuvent et doivent accéder autant que faire se peut à la dignité de l’autonomie sociale et économique par la force de leurs talents et leurs participations à la création de la richesse collective.

L’AREPSHA s’est donc donnée pour but de lever les freins au travail des personnes handicapées : l’accès à un emploi de qualité, à forte valeur sociale, étant conditionné à la maitrise de connaissances et de savoir-faire, sanctionnée par un diplôme. Un des projets prioritaires de l’AREPSHA fut de se doter d’un organisme de formation professionnelle, apte à répondre à cet objectif.

La loi de 1975, créant les Centres de Préorientation et de Rééducation Professionnelle, offrait à l’association l’opportunité de réaliser son projet. C’est ainsi que le CREPSE ouvrit ses portes en 1978, tout d’abord comme Centre de Rééducation Professionnelle, puis à partir de 1981 comme Centre de Préorientation.

La mission de ces établissements, toujours inscrite dans le Code de l’Action Sociale et des Familles (Article L. 311-1 du CASF) est de concourir à la reconversion professionnelle des adultes en situation d’exclusion professionnelle du fait d’un ou de plusieurs handicaps, mais en capacité d’accéder à leur autonomie économique, par l’orientation (Centre de Préorientation) et la formation professionnelle (Centre de Rééducation Professionnelle).
La particularité de ces établissements est de conjuguer une offre d’orientation et de formation professionnelle qui réponde aux mêmes critères d’agréments et donc de qualité que les formations de droit commun et une offre d’accompagnement médico-sociale propre aux structures éponymes.

L’agrément des CRP relève ainsi d’autorisations différentes :
– Agrément par l’ARS du nombre de personnes susceptibles d’être accueillies
– Agrément de l’État au travers du préfet de région et de la Direccte pour la validation des titres professionnels et pour le nombre de places de stages donnant lieu au versement d’une rémunération.

Le CREPSE, comme tous les organismes nationaux similaires, relève donc d’une double tutelle : tutelle de la DGAS pour son activité médico-sociale, tutelle de la DGEFP pour son activité de formation. De fait, le CREPSE a été concerné par toutes les évolutions de ces deux secteurs depuis 40 ans.
Fortement influencé par le secteur de la formation professionnelle pour les adultes à son origine, puis recentré sur la logique médico-sociale à partir des années 90, le CREPSE a forgé une culture spécifique avec sa maturité, culture au cœur de laquelle se trouve une pratique de la pluridisciplinarité orientée par la recherche d’une autonomie concrète des usagers.

Dès sa création, et conformément à la logique de sa mission, le CREPSE a été ouvert à un recrutement national, nécessitant la mise en place d’une offre de service d’hébergement et de restauration complémentaires à l’offre d’orientation et de formation professionnelle.

Par son action de rééducation professionnelle, le CREPSE permet en moyenne à 65 % des personnes de retrouver un emploi chaque année, à 70 % de personnes de s’engager dans une formation avec une très forte chance de succès.
De plus, par sa participation aux équipes techniques sur Saint-Etienne et Roanne, ainsi qu’à la commission restreinte de la CDAPH portant sur l’emploi de la MDPH de la Loire, le CREPSE contribue à l’orientation de nombreuses autres personnes en situation de handicap.

Hors de son action de rééducation professionnelle, le CREPSE accueille et accompagne plus de 350 personnes handicapées par an au travers de ses différentes actions, favorisant leur retour rapide à un emploi et facilitant l’activité de la MDPH.
Il forme et sensibilise plusieurs dizaines de professionnels par an aux problèmes des personnes handicapées, participant ainsi à l’amélioration continue des capacités d’accompagnement et d’accueil des personnes en situation de handicap en milieu ordinaire de travail.

Pour mener à bien ses missions, le CREPSE s’appuie sur une équipe de 50 personnes, dont les 2/3 sont du personnel pédagogique, médical ou paramédical. Les 4/5èmes de ces effectifs sont financés par la rééducation professionnelle.

Le conseil d’administration

Alain FOURNIER président de l'AREPSHA

Alain FOURNIER président de l’AREPSHA

Présidé par M. Alain Fournier, le conseil d’administration de l’AREPSHA (Association pour la rééducation et la promotion professionnelles et sociale des handicapés) définit la stratégie de l’association gestionnaire et celle du CREPSE en appui avec la direction de l’établissement. Le Conseil d’Administration veille notamment à la mise en œuvre d’une politique de développement conforme à ses aspirations, au respect des valeurs et à la gestion saine de l’association.

Membres de droit : 4
1er Collège
Représentants des associations de handicapés
FNATH : Association des Accidentés de la Vie  – 47 Rue des Alliés – 42030 SAINT-ETIENNE CEDEX 2
Représentée par Madame Alice BARDEL – Retraitée
APF : Association des Paralysés de France
Siège : 12, Place des Grenadiers – 42000 SAINT-ETIENNE – Représentée par son Délégué Départemental
MAHVU 42-43 : Mouvement des Aveugles et Handicapés Visuels Unis Loire et Haute-Loire
Siège : 27, rue Louis Braille – 42000 SAINT-ETIENNE – Représenté par : Monsieur Jean-Claude MONFERRAN
Comité Départemental HANDISPORT
Siège : 2, Esplanade Bénevent – 42000 SAINT-ETIENNE – Représenté par : A désigner par l’organisme

Membres actifs : 6
Représentants des institutions, organismes et collectivités territoriales
 UNION DEPARTEMENTALE DU SYNDICAT C.F.T.C. DE LA LOIRE
Siège : Bourse du travail – Cours Victor Hugo – 42028 SAINT-ETIENNE CEDEX 1
Représentée par :  Monsieur Pierre BIFFAUD
UNION DEPARTEMENTALE DU SYNDICAT C.F.D.T. DE LA LOIRE
Siège : Bourse du travail – Cours Victor Hugo – 42028 SAINT-ETIENNE CEDEX 1
Représentée par :  A désigner par l’organisme
UNION DEPARTEMENTALE DU SYNDICAT C.G.T. DE LA LOIRE
Siège : Bourse du travail – Cours Victor Hugo – 42028 SAINT-ETIENNE CEDEX 1
Représentée par :  Monsieur Roger MONCHAMP
UNION DEPARTEMENTALE DU SYNDICAT C.G.C. DE LA LOIRE
Siège : 23 rue Charles de Gaulle – 42000 SAINT-ETIENNE
Représentée par :  Monsieur Jean BONNAND
UNION DEPARTEMENTALE DU SYNDICAT F.O. DE LA LOIRE
Siège : Bourse du travail – Cours Victor Hugo – 42028 SAINT-ETIENNE CEDEX 1
Représentée par :  Monsieur Manuel MUNOZ
MSA LOIRE : Mutualité Sociale Agricole de la Loire
Siège : 43, avenue Albert Raimond – 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ
Représentée par :  Monsieur Rambert PALIARD

Membres adhérents : 12
2ème Collège
Personnes physiques élues par l’Assemblée Générale
Mandats renouvelables en 2013 (4)
Madame Régine LAFORGUE
Monsieur Charles GAY
Monsieur Paul POYET
Monsieur Jean BASTIEN

Mandats renouvelables en 2014 (2)
Madame Marie-France ROUCHON
Monsieur Michel COYNEL

Mandats renouvelables en 2015 (6)
Monsieur Alain FOURNIER
Monsieur Jean RASCLE
Madame Martine VALLA
Monsieur Jean-Louis MUGUET
Monsieur Ramon MONTESINOS
Monsieur Jean-Pierre CHATAIGNIER

Conseillers Techniques : 5
DIRECCTE
Siège : 11 rue Balaÿ – 42021 SAINT-ETIENNE CEDEX 1 – Représentée par Jean-Daniel CRISTOFORETTI
Pôle Emploi Loire

Siège : 14 Avenue Pierre Mendès France – 42270 SAINT PRIEST EN JAREZ – Représentée par :  Monsieur Luc DARMAIS – Directeur Territorial
MAIRIE DE SAINT-ETIENNE
Siège : Hôtel de Ville – BP 503 – 42007 SAINT-ETIENNE CEDEX 1 – Représentée par :  Madame Jacqueline NEYME

Présentation du CREPSE

"De la compétence naissent les projets"

AREPSHA, association gestionnaire du CREPSE

Membre de la FAGERH (Fédération des Associations, Groupements et Etablissements pour la Réadaptation des personnes en situation de Handicap), le Centre de Rééducation Professionnelle de Saint-Etienne est un établissement de référence dans le domaine de l’accompagnement, de l’orientation, de la formation, de la remise à niveau et de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Il est géré par l’AREPSHA (Association pour la Rééducation et la Promotion professionnelles et Sociale des Handicapés, présidée par Alain Fournier), association loi 1901 à but non lucratif, elle-même reconnue d’intérêt général.

Forte de plus de cinquante salariés, notre structure médico-sociale créée en 1978 s’appuie ainsi sur une équipe pluridisciplinaire qui accompagne les usagers victimes de maladie, d’un accident de travail ou de la vie dans leur quête d’un projet professionnel réaliste, adapté à leurs souhaits mais également à leurs possibilités.

Agréé organisme de formation, le CREPSE propose également des modules de formation continue et s’attache à travailler en étroite collaboration avec les entreprises et collectivités, quels que soient leurs besoins : maintien d’un salarié dans l’emploi via la formation, aide au recrutement par le biais de contrats traditionnels ou de professionnalisation ou sensibilisation à la question du handicap des équipes et managers.

Nos missions et objectifs

Accompagner la reconversion professionnelle des personnes en situation de handicap par l'intermédiaire de nos dispositifs de formation

AREPSHA, association gestionnaire du CREPSE

Le Centre de Rééducation Professionnelle de Saint-Etienne accompagne la reconversion des personnes reconnues travailleurs handicapés via ses dispositifs d’orientation, de remise à niveau et de formation qualifiante.

Par le biais de sa compétence en tant qu’organisme de formation, il propose également aux entreprises des modules de formation continue par le biais de divers dispositifs (contrats de professionnalisation, CIF, DIF, etc.)

Historiquement, l’offre de service du CREPSE a toujours été constituée de quatre axes, dans la recherche constante d’une reconversion professionnelle optimale des personnes accueillies au sein de notre établissement :
Рprise en charge du handicap et d̩veloppement des compensations,
– orientation professionnelle,
– formation professionnelle,
Рh̩bergement et restauration.

Ecoute, expertise, savoir-faire et connaissance de l’environnement sont nos fondamentaux pour que chacun de nos usagers puisse acquérir la compétence nécessaire à la réalisation de ses projets.

Par l’intermédiaire de formations professionnelles qualifiantes et diplômantes, nous préparons notamment nos usagers aux métiers de conseiller relation client à distance, d’ouvrier polyvalent d’entretien et d’agent magasinier. Mais pas seulement, puisque le champ de nos prestations s’étend du réentraînement au travail au domaine de l’orientation professionnelle en passant par la remise à niveau des prérequis en en connaissances générales et le développement des techniques de communication et de compétences sociales.

Une offre complète de prestations pour accompagner au mieux les usagers vers l’emploi grâce à un parcours pluridisciplinaire et une pédagogie entièrement personnalisés, le tout dans un cadre de vie privilégié.

En bref, le CREPSE a donc développé une compétence forte depuis près de quatre décennies pour accompagner la reconversion professionnelle des personnes en situation de handicap, quel que soit ce handicap.

Plusieurs formateurs et personnels médicaux de notre établissement ont notamment une expertise certaine en matière de suivi des personnes cérébrolésées.

Notre partenariat avec le réseau Comète France et le CHU de Bellevue, qui a abouti à la création de la Cellule Comète France 42, permet enfin une démarche précoce d’insertion sociale et professionnelle, et ce dès la phase de soins.

Chiffres-clés

Les chiffres-clés du CREPSE

55 salariés dont 35 personnes membres du personnel pédagogique
63 chambres
800 usagers passent chaque année dans notre établissement, dont 300 stagiaires
106 places accordées par agrément de la Direccte, dont 10 pour l’UEROS
6% : taux légal de travailleurs handicapés pour les entreprises et structures de plus de 20 salariés
3,3 millions d‘euros de budget de fonctionnement alloué par l’Agence Régionale de Santé (ARS)

5600…
…Comme le nombre de mètres carrés dont dispose le Centre de formation et de Rééducation Professionnelle de Saint-Étienne.
2700 mètres carrés sont notamment alloués à la formation et 1300 à l’hébergement puisque notre établissement compte une soixantaine de chambres, dont certaines estampillées PMR, pour accueillir nos stagiaires parfois venus de loin pour se former au sein de nos locaux.

Organigramme

Cliquez directement sur le nom de la personne que vous souhaitez joindre pour lui envoyer un mail

Directrice :  Sophie LENDAIS
Adjointe de Direction en charge du parcours des usagers : Laure BOUVET-MOSSAZ
Adjoint de Direction en charge des ressources humaines et financières : Jacques LANDY

Chargée de mission, Assistanat de Direction : Sylvaine GODIN
Chargée de mission, Assistanat de Direction : Karine RONZE
Chargé de mission, Animation Qualité : Alain GUICHARD
Chargé de mission, Réseau Informatique et système d’information : Yann GHYSELINCK

COMPÉTENCES-CLÉS
> Katy GUIMET : Formatrice
> Marie-Thérèse DUCREUX : Formatrice
> Laurent MALZIEU : Formateur
> Françoise BRUERE : Documentaliste
> Bérangère THOLLET : Formatrice insertion
> Nadia BARINA : Formatrice insertion
> Françoise NEYME : Formatrice insertion
> Sophie BERAUD : Formatrice insertion
> Alexandra CROCE : Formatrice insertion
> Laurence BOUTIGNY-COTTET : Formatrice insertion
> Gilles JOURJON : Chargé de mission Alternance
> Christiane FRANCON : Chargée de mission Alternance
> Stéphanie PANAZZA ROSSI : Formatrice Insertion

ORIENTATION-RECRUTEMENT
> Isabelle ASENSI : Formatrice
> Monique BENDIA : Formatrice
> Denis CORNIBERT : Formateur
> Séverine VACHER : Formatrice
> Marie-Edith GIRAUD : Formatrice
> Catherine VIGIER : Formatrice

COMPENSATION
> Anne-Marie MAINSEL : Médecin
> Robert FAURE : Médecin psychiatre
> Frédéric GERENTES : Psychologue clinicien
> Corine ROUSSOULY : Neuropsychologue
> Sonia PAGNIEZ : Ergonome
> André LEMAY : Formateur en accompagnement social
> Pascale DIGONNET : Secrétaire médicale
> Sophie POULAT : Ergothérapeute

FORMATION PROFESSIONNELLE
> Gilles TONINATO : Formateur technique
> Jean-Luc PELLEGRI : Formateur technique
> Frédéric MILAN : Formateur technique
> Smaïn OULD BOUAMAMA : Formateur technique
> Christophe BROSSARD : Formateur technique
> Florence TOINET : Formatrice technique
> Patrick BRUYERE : Formateur technique
> Lionel CUZIN : Formateur technique

ADMINISTRATIF
> Sébastien BRUEL : Comptable
> Christine PASCAL : Secrétaire parcours des usagers
> Florence PEYRARD : Secrétaire parcours des usagers
> Valérie BONNET : Secrétaire parcours des usagers
> Fran̤oise PEREZ : Agent administratif Accueil РLogistique

QUALITÉ DE VIE
> Sylvie GAMBINO : Personnel de service
> Terbah BOUCHERROUGUI : Personnel service
> Ourida BOURRADOU : Personnel de service
> Thierry PIZZETTA : Homme d’entretien
> Patrice BIFFAUD : Gardien
> Brahim ZAIDI : Gardien

Le projet d’établissement

Les modalités d’élaboration du projet d’établissement de l’AREPSHA-CREPSE pour la période 2011-2015 s’inscrivent dans le cadre de la loi du 2 février 2002 qui précise que :
« pour chaque établissement ou service social ou médico-social, il est élaboré un projet d’établissement ou de service, qui définit ses objectifs, notamment en matière de coordination, de coopération et d’évaluation des activités et de la qualité des prestations, ainsi que des modalités d’organisation et de fonctionnement…Ce projet est établi pour une durée maximale de cinq ans après consultation du conseil de la vie sociale ou, le cas échéant, après la mise en Å“uvre d’une autre forme de participation ».
Le projet d’établissement est un acte d’engagement : il définit et rend public les grands chantiers qui vont rythmer et organiser le travail durant ces 5 années.

Conformément aux recommandations de l’ANESM qui pose quatre principes fondant le projet d’établissement :
–  une démarche et un document de référence
– le projet d’établissement s’articule avec les évaluations interne et externe
– le projet d’établissement intègre les évolutions majeures du secteur
Рle PE est ̩labor̩ avec la participation active des parties prenantes,
la démarche mise en Å“uvre s’est employée à répondre à ces critères et à rassembler la communauté de travail qui aura à porter ces engagements.

L’analyse des évolutions de notre environnement stratégique et des freins et des leviers du CREPSE pour accompagner ces évolutions nous conduisent donc à privilégier les orientations stratégiques suivantes :
– modifier notre organisation de travail en priorisant trois objectifs :
– améliorer notre capacité de bientraitance à l’égard de nos usagers ainsi que notre capacité à prévenir les risques psycho-sociaux pour nos salariés,
– atteindre une souplesse d’organisation nous permettant d’intégrer en continu les changements imposés par les évolutions réglementaires, sociologiques ou économiques,
– développer une « culture client » afin d’opérer toujours en concertation et en cohérence avec les besoins des personnes envers lesquelles nous avons une responsabilité historique.
– améliorer nos capacités de communication avec notre environnement stratégique et nos publics cibles en appui sur le développement de notre communication interne dans l’objectif d’améliorer notre cohérence organisationnelle,
– développer une participation active à différents réseaux dans l’objectif notamment d’étoffer notre offre de service et de l’adapter aux besoins des personnes.

Ces orientations se déclinent en 7 axes de progrès que vous pouvez retrouver ci-dessous dans la synthèse du projet d’établissement AREPSHA-CREPSE en PDF.

Vous pouvez également consulter le projet d’établissement complet ICI.

Le bilan du projet d’établissement 2010-2015 a été entériné suite au séminaire annuel du 26 février 2015. Vous pouvez le retrouver en version complète en cliquant ICI.
Le projet d’établissement 2015-2020 sera en cours d’élaboration durant toute l’année 2015 et fera notamment l’objet de consultations de nos usagers, partenaires, entreprises et administrateurs.

Nos équipes

Un fonctionnement pluridisciplinaire, atout majeur dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap

L’organisation de notre établissement en pôles de compétences favorise l’individualisation des parcours et offre aux usagers un accompagnement pédagogique, administratif, médical, psychologique et social performant car pluridisciplinaire, et enfin l’accès à tous les services en fonction des besoins identifiés :
РAteliers p̩dagogiques et de d̩veloppement personnel ;
РCentre ressources comp̩tences-cl̩s ;
– Entretiens individuels
– Travaux de groupe
РBilans r̩guliers
– Temps d’accompagnements vers l’insertion professionnelle
РAlternance entre formation et p̩riodes en entreprises
РService de documentation (formations, m̩tiers, handicaps, march̩ du travail, etc.)
– Possibilité d’aménagement de poste de travail si nécessaire (plateforme ergonomique).

> Nos stagiaires travaillent au maximum en autonomie afin qu’ils soient véritablement acteurs de leur parcours et au plus près de la réalité du travail en entreprise(s)

> Un référent de parcours défini au sein de l’établissement parmi le personnel pédagogique est garant de l’accompagnement de chaque usager.
Nos équipes administratives, pédagogiques, médicales, paramédicales, sociales, spécialistes de l’insertion et celles garantes de la qualité de vie au sein de notre établissement œuvrent ainsi sans relâche dans l’optique d’une reconversion professionnelle pertinente, d’un retour à l’emploi pérenne et d’une insertion durable au sein de la cité.

Nos atouts

ACCOMPAGNEMENT
> Un suivi personnalisé et pluridisciplinaire du parcours
EXPERTISE
> Des formations professionnelles qualifiantes et diplômantes
SAVOIR-FAIRE
> Une équipe de professionnels du handicap à votre service
EFFICACITÉ
> Evaluation, orientation, réentraînement, remise à niveau, formation et insertion professionnelle
QUALITÉ
> Engagement de l’établissement dans une démarche d’amélioration continue de ses prestations de service
COMMUNICATION
> De la documentation sur nos prestations et de nombreux outils interactifs accessibles aux usagers, aux  prescripteurs, aux entreprises, etc.
SUR-MESURE
> Des réponses formatives et de sensibilisation, au service des employeurs
SERVICES
> Hébergement et restauration de qualité sur place